Accueil > Actualité > Microfinance au Burkina : La stratégie nationale en marche
Microfinance au Burkina : La stratégie nationale en marche
9 juillet 2012

La stratégie nationale de microfinance actualisée et son plan d’action 2012-2016 ont été lancés, le 2 juillet 2012 à Ouagadougou, à la faveur d’un atelier qui avait pour objectif de présenter la nouvelle stratégie aux différents acteurs concernés par les questions de la microfinance. Le lendemain, c’est-à-dire le 3 juillet, c’est le Cadre national de concertation des acteurs de la microfinance (CNCAM) qui a tenu sa 4e édition sur le thème « Quelle gouvernance dans les systèmes financiers décentralisés face à la nouvelle réglementation ? » Les travaux de ce CNCAM devraient parvenir à un établissement de l’état des lieux des difficultés et contraintes liées à une bonne gouvernance dans le secteur et à une formulation des recommandations pertinentes en vue de dynamiser et rendre la microfinance plus compétitive.

Le lancement des activités de la Stratégie nationale de microfinance (SNM) a été fait à Ouagadougou, d’une part le 2 juillet 2012 par le démarrage effectif des activités prévues dans le plan d’action 2012-2016, et d’autre part le 3 juillet dernier par la tenue de la quatrième édition du Cadre national de concertation des acteurs de la microfinance (CNCAM). L’atelier de lancement des activités de la SNM et de son plan d’action, qui a été présidé par Tibila Kaboré, secrétaire général du ministère de l’Economie et des finances (MEF), avait pour objectif de présenter la nouvelle stratégie aux différents acteurs concernés par les questions de la microfinance. C’est ainsi que les grandes articulations du document de la stratégie actualisée et de son plan d’action quinquennal ont été portées à la connaissance de ces derniers. Ceux-ci ont également découvert le dispositif institutionnel de gestion de la stratégie ainsi que les modalités pratiques de sa mise en œuvre.

Les participants au séminaire ont alors pu émettre des souhaits, des remarques et/ou des suggestions pour une mise en œuvre efficace de la stratégie et de son référentiel d’application. A en croire le SG du MEF, la nouvelle stratégie s’inscrit dans la continuité de celle adoptée en novembre 2005. Elle vise à favoriser, dans une démarche de finance inclusive, l’accès d’une large proportion de la population à des produits et services financiers diversifiés et adaptés, offerts par des Systèmes financiers décentralisés (SFD) pérennes, supervisés, évoluant dans un contexte légal et fiscal favorable.

Les 4 axes stratégiques de la SNM

Elle s’articule, par conséquent, autour de quatre axes stratégiques d’intervention dont les deux premiers sont la protection des intérêts et la préservation de la confiance de la clientèle, et le renforcement des capacités institutionnelles, opérationnelles et de gestion des Systèmes financiers décentralisés (SFD). Les deux derniers étant l’amélioration en volume et en qualité de l’offre des produits et services financiers aux populations et le renforcement du cadre institutionnel. Le CNCAM entend également contribuer à l’amélioration du secteur de la microfinance, et pour ce faire, sa 4e édition devait permettre, selon Moumounou Gnankambary, directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, d’atteindre au moins deux principaux objectifs. Il s’agissait, d’une part de dresser un état des lieux des difficultés et des contraintes liées à une bonne gouvernance dans le secteur de la microfinance, et d’autre part de formuler des recommandations pertinentes en vue de dynamiser et de rendre le secteur plus compétitif.

Le thème choisi cette année a, du reste, trait à « la gouvernance dans les SFD face à la nouvelle réglementation », et pour Arthur Kafando, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat (MICA), les échanges qu’il suscitera permettra de clarifier les rôles et responsabilités des acteurs dans une gouvernance d’entreprise. Et pour un respect strict de la nouvelle réglementation, la nouvelle stratégie sera mise en œuvre à travers trois maîtrises d’ouvrage délégués. Ces organes sont la direction de la surveillance et du contrôle des SFD, l’association professionnelle des SFD et la Maison de l’entreprise.

Juste PATOIN
lepays.bf




DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)