Rechercher le contact d'une entreprise
  Actualité
Planor-Cesse Kome : le Mali s’était couvert
Suite à la réattribution de la troisième licence télécom du Mali au groupe Planor, Cesse Kome, patron de Koira Telecom, initialement membre du consortium vainqueur, sort ses griffes. L’État malien, (...)
Monnaie unique CEDEAO
Le club des étudiants en Master macréconomique appliquée et finance internationale (MAFI) et le Magazine ‘’Défis Economiques’’, ont organisé le samedi 26 juillet 2014 à Ouagadougou une conférence publique (...)
La Junior Achievement Africa aura lieu en décembre
La compétition continentale qui verra s’affronter des centaines de jeunes entrepreneurs venus de 17 pays d’Afrique se tiendra à Libreville durant le dernier mois de l’année en cours. Les autorités (...)
 Lettre d'information
Inscrivez vous à notre lettre d'information pour recevoir l'actualité de l'entreprise et nos astuces au quotidien
Votre E-Mail:


 Publicité



 Publicité

 Nous suivre sur Facebook



  Publicité

Accueil du site > Actualité > L’Office national des télécommunications du Burkina lance trois nouveaux (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail Enregistrer au format PDF  

L’Office national des télécommunications du Burkina lance trois nouveaux produits

lundi 27 mai 2013, par Burkinapmepmi.com

L’Office national des télécommunications (ONATEL) vient de lancer trois nouveaux produits, Mobicash venèga, Songtaaba et la 3G+, a-t-on appris auprès des responsables de ladite société.

Considéré comme un porte-monnaie électronique, Mobicash venèga offre une possibilité de faire des transferts d’argent via le téléphone mobile.

Quant à Songtaaba, c’est un service qui donne la possibilité de payer la communication de votre interlocuteur, renforçant ainsi les rapports de solidarité entre les abonnés de Telmob.

La plus importante innovation est l’introduction de la 3G qui a coûté 5 milliards de francs CFA à l’Office, selon son premier responsable.

‘’L’introduction de ces nouveaux produits sont dans l’optique d’être au top des exigences du marché. Cela confirme le leadership de Telmob en matière d’innovation », a notamment indiqué Sidi Mohamed Naimi, Directeur général de l’Office.

La 3G+ avec la technologie HSDPA permet de se connecter en toute vitesse et en toute mobilité à internet depuis le téléphone mobile compatible au réseau 3G ou à partir d’ordinateur à l’aide d’une clé de connexion 3G+.

Pour les clients ayant un abonnement prépayé un éventail de forfaits est proposé. Ces forfaits vont de 50 Mo pour un coût de 200 FCFA et à 50 Go pour un coût de 84 000 FCFA d’une validité de douze mois.

Pour l’instant, c’est uniquement dans les deux plus grandes villes du Burkina, Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, que le réseau 3G de Telmob est installé mais la compagnie de téléphonie prévoit étendre ce réseau dans toutes les moyennes et grandes villes du pays.

L’ONATEL a réalisé un bénéfice de 12,2 milliards de francs CFA en 2012, totalisant près de 4,2 millions d’abonnés au mobile.

L’Office est la première société burkinabè à avoir fait son introduction à la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan (BRVM). Le cours de l’action ONATEL au 24 mai 2013 était de 48 000 francs CFA.

Le partenaire stratégique de l’ONATEL, Maroc Télécom, détient 51% de ses actions, contre 20% à l’Etat et 23% aux actionnaires privés.

apanews.net



ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE
  1. Planor-Cesse Kome : le Mali s’était couvert
  2. Monnaie unique CEDEAO
  3. La Junior Achievement Africa aura lieu en décembre
  4. Donald Kaberuka appelle les pays d’Afrique à valoriser le vaste potentiel économique des femmes
  5. Côte d’Ivoire : double condamnation pour Afriland First Bank
  6. Otages : la France, vache à lait d’Al-Qaïda ?
  7. Conseil des ministres conjoint Burkina Faso-Côte d’Ivoire
  8. Nouvelle tarification de l’ONEA : un ajustement de tarif moyen de 4% pour la période 2014-2018
  9. 100 millions de dollars de la Banque mondiale pour le Pôle de croissance du Sahel en 2015
  10. Bissa Gold obtient l’extension de sa mine d’or en exploitation