Rechercher le contact d'une entreprise
  Actualité
Civisme fiscal : le Ministère en charge des droits humains sensibilise les acteurs économiques
Le Ministère des droits humains et de la promotion civique organise, les 18 et 19 août 2014 à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso, un atelier-pilote de formation des acteurs économiques sur le civisme (...)
Banque BICIM-Mali : Une scandaleuse affaire de 800 millions fait bruit !
Hamadoun Boré, directeur commercial-entreprise de la banque BICIM est derrière les barreaux. A l’origine, le détournement d’une somme de 800 millions de Fcfa par le comptable de la société ‘’Cissé (...)
Casablanca Finance City, une plateforme au rayonnement international
Lancé il y a à peine 4 ans, le hub économique et financier dédié à l’Afrique, Casablanca Finance City, est déjà parvenu à l’âge de raison. La plateforme est désormais positionnée sur la carte mondiale des (...)
 Lettre d'information
Inscrivez vous à notre lettre d'information pour recevoir l'actualité de l'entreprise et nos astuces au quotidien
Votre E-Mail:
  L'interview - portrait de la semaine


 Publicité

  Publi-Reportage / L'Entreprise du mois


 Publicité

 Nous suivre sur Facebook



  Publicité

Accueil du site > Actualité > L’Office national des télécommunications du Burkina lance trois nouveaux (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail Enregistrer au format PDF  

L’Office national des télécommunications du Burkina lance trois nouveaux produits

lundi 27 mai 2013, par Burkinapmepmi.com

L’Office national des télécommunications (ONATEL) vient de lancer trois nouveaux produits, Mobicash venèga, Songtaaba et la 3G+, a-t-on appris auprès des responsables de ladite société.

Considéré comme un porte-monnaie électronique, Mobicash venèga offre une possibilité de faire des transferts d’argent via le téléphone mobile.

Quant à Songtaaba, c’est un service qui donne la possibilité de payer la communication de votre interlocuteur, renforçant ainsi les rapports de solidarité entre les abonnés de Telmob.

La plus importante innovation est l’introduction de la 3G qui a coûté 5 milliards de francs CFA à l’Office, selon son premier responsable.

‘’L’introduction de ces nouveaux produits sont dans l’optique d’être au top des exigences du marché. Cela confirme le leadership de Telmob en matière d’innovation », a notamment indiqué Sidi Mohamed Naimi, Directeur général de l’Office.

La 3G+ avec la technologie HSDPA permet de se connecter en toute vitesse et en toute mobilité à internet depuis le téléphone mobile compatible au réseau 3G ou à partir d’ordinateur à l’aide d’une clé de connexion 3G+.

Pour les clients ayant un abonnement prépayé un éventail de forfaits est proposé. Ces forfaits vont de 50 Mo pour un coût de 200 FCFA et à 50 Go pour un coût de 84 000 FCFA d’une validité de douze mois.

Pour l’instant, c’est uniquement dans les deux plus grandes villes du Burkina, Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, que le réseau 3G de Telmob est installé mais la compagnie de téléphonie prévoit étendre ce réseau dans toutes les moyennes et grandes villes du pays.

L’ONATEL a réalisé un bénéfice de 12,2 milliards de francs CFA en 2012, totalisant près de 4,2 millions d’abonnés au mobile.

L’Office est la première société burkinabè à avoir fait son introduction à la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan (BRVM). Le cours de l’action ONATEL au 24 mai 2013 était de 48 000 francs CFA.

Le partenaire stratégique de l’ONATEL, Maroc Télécom, détient 51% de ses actions, contre 20% à l’Etat et 23% aux actionnaires privés.

apanews.net



ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE
  1. Civisme fiscal : le Ministère en charge des droits humains sensibilise les acteurs économiques
  2. Banque BICIM-Mali : Une scandaleuse affaire de 800 millions fait bruit !
  3. Casablanca Finance City, une plateforme au rayonnement international
  4. Steve Ballmer part définitivement de Microsoft
  5. Ghana : Bank of Africa lance un nouveau service de transfert d’argent
  6. Nigeria : La CBN réintroduit des frais sur les retraits aux distributeurs d’autres banques
  7. Ces défis auxquels doit faire face Ecobank au regard de ses résultats intérimaires
  8. Maroc : le conseil de la concurrence pointe une situation d’oligopole dans le secteur bancaire
  9. Mali : Des centaines de camions bloqués au cordon douanier
  10. Afrique : l’endettement est-il soutenable ?