Accueil > Tribune > Communiqué : Lancement des activités du Projet d’Appui à la Compétitivité du (...)
Communiqué : Lancement des activités du Projet d’Appui à la Compétitivité du Commerce et à l’Intégration Régionale (PACCIR/UEMOA)
28 février 2017
Version imprimable de cet article

Le PACCIR/UEMOA a pour but objectif ultime de promouvoir le commerce et faciliter les échanges intra régionaux et interrégionaux pour une insertion accélérée et durable de l’Afrique de l’Ouest dans l’économie mondiale. Cette insertion est bénéfique aux populations de la sous-région car génératrices de revenus et d’emplois pour un développement inclusif de l’espace UEMOA.

La Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), la Délégation de l’Union Européenne (DUE) au Burkina Faso et le Centre du Commerce International (ITC), ont lancé aujourd’hui, à Ouagadougou, le Projet d’Appui à la Compétitivité du Commerce et à l’Intégration Régionale (PACCIR/ UEMOA).

Le PACCIR/ UEMOA est un projet de dix-huit (18) mois financé à hauteur de 3 millions d’euros par l’Union européenne dans le cadre du Programme indicatif régional (PIR) de l’Afrique de l’Ouest. Le PIR est lui-même financé sur le 10ème Fonds européen de développement (FED).

Le PACCIR/UEMOA a pour but objectif ultime de promouvoir le commerce et faciliter les échanges intra régionaux et interrégionaux pour une insertion accélérée et durable de l’Afrique de l’Ouest dans l’économie mondiale. Cette insertion est bénéfique aux populations de la sous-région car génératrices de revenus et d’emplois pour un développement inclusif de l’espace UEMOA.

Le Représentant de la Commission de l’UEMOA, Monsieur Christophe Joseph Marie Dabiré, Commissaire chargé du Département du Marché Régional, du Commerce, de la Concurrence et de la Coopération, a déclaré : « Ce Projet d’Appui à la Compétitivité du Commerce et à l’Intégration Régionale est la suite d’un partenariat engagé entre la Commission de l’UEMOA et le Centre du Commerce International pour contribuer à changer, structurellement l’organisation de la gestion économique et commerciale dans l’espace UEMOA.
A la Commission de l’UEMOA, nous croyons à l’expertise du Centre du Commerce International. C’est la raison pour laquelle, nous avons mis en place, un programme d’activités complémentaires, sur ressources propres, à hauteur de 200 millions de francs CFA environ, pour promouvoir les chaînes de valeur et renforcer les capacités des opérateurs économiques à saisir les opportunités offertes sur les marchés étrangers. »

Le Représentant de la Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, M. Thierry Barbe, Chef de Coopération a pour sa part affirmé : « ... ».
En effet, avec huit (8) Etats membres (Benin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-
Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo) et un taux de croissance moyen de la sous-
région estimé à 7.1% en 2016, l’UEMOA est un exemple abouti du processus d’intégration régionale en Afrique.

L’Union a été l’un des précurseurs d’un certain nombre d’initiatives et de réformes porteuses ayant permis une politique communautaire commerciale bien articulée, un environnement des affaires favorable au développement du secteur privé et une libre circulation effective des biens, des personnes, des services et des capitaux également réduisant ainsi les entraves au commerce intra régional.

Quant à la Représentante de l’ITC, Madame Aicha Pouye, Directrice de la Division du développement des marchés, elle a souligné « L’interdépendance accrue des économies nécessite de nouveaux modes de régulation. L’intégration régionale est la clef qui permet de remédier à cette faiblesse en apportant des avantages économiques et sociaux plus larges. ».

L’ITC est un partenaire historique de l’UEMOA et de ses Etats membres. Il appuie le processus d’intégration régionale de l’Afrique de l’Ouest en apportant une assistance technique visant non seulement à renforcer les capacités de la Commission en matière de promotion commerciale et de facilitation des échanges mais également en appuyant ses Etats membres via des projets nationaux visant le développement et la promotion de chaînes de valeur à fort potentiel d’exportation et le renforcement institutionnel des organismes d’appui au commerce et aux investissements.

Avec le PACCIR/UEMOA, la Commission de l’UEMOA, l’Union européenne et l’ITC joignent leurs efforts respectifs pour accélérer la dynamique d’intégration régionale en particulier dans le contexte de la mise en place de l’Accord de partenariat économique (entre l’Afrique de l’Ouest et l’UE) afin de délivrer des produits et services répondant aux attentes de la sous-région en matière de commerce et de compétitivité.

Le PACCIR/UEMOA vise en particulier la création d’un Comité Régional de Facilitation des Echanges (CRFE), la mise en place d’un mécanisme d’échange électronique du Certificat d’Origine UEMOA, la création d’un système régional d’alerte aux obstacles
commerciaux ainsi que la promotion des modes alternatifs de règlement des différends commerciaux (arbitrage, conciliation et médiation).

En outre, le projet a également pour résultats, la mise en réseau des agences de promotion du commerce et des investissements de l’UEMOA afin de mieux partager les bonnes pratiques en matière d’export et disséminer plus largement les opportunités d’affaires au secteur privé sous régional.

Par ailleurs, le projet appuiera la mise en place d’une plateforme d’intelligence économique ainsi que l’élaboration d’études visant la mise en place d’un code barre pour favoriser la traçabilité des produits de la sous-région et la création à terme, d’une bourse régionale des produits vivriers.

Lire et télécharger le communiqué ici

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)