Accueil > Interview - Portrait > Eliane Bonkoungou, promotrice du ‘’Grand déstockage’’ : « Anciens stocks ne (...)
Eliane Bonkoungou, promotrice du ‘’Grand déstockage’’ : « Anciens stocks ne veulent pas dire mauvaise qualité »
28 novembre 2017
Version imprimable de cet article

Ayant constaté des méventes dans son magasin et un peu partout dans les commerces où il y a toujours des stocks de deux, trois voire quatre ans, la femme d’affaires, Eliane Bonkoungou entend créer, à Ouagadougou, un cadre d’écoulement, « à prix cassés », desdits stocks. Dénommée « Grand déstockage », la manifestation commerciale prévue pour début décembre prochain a été l’objet d’échanges avec la promotrice.

Vous êtes la promotrice de la 1re édition du Grand déstockage. De quoi s’agit-il exactement ?

C’est une manifestation commerciale caractérisée par une vente d’articles à prix cassés, c’est-à-dire avec une réduction d’au moins 50 % et pouvant aller jusqu’à 80 %. C’est, pour les exposants, une occasion de libérer leurs magasins pour avoir de la liquidité et se faire de nouveaux stocks. Pour les visiteurs, ce sera l’occasion d’acquérir, à prix très réduits, les biens qu’ils trouvent habituellement dans les magasins.

Où et quand aura lieu cette manifestation ?

La première édition du Grand déstockage aura lieu du 2 au 9 décembre prochain, à l’espace loisirs KAMB’S LAND dont je suis la promotrice. L’espace se trouve à Yimdi, route de Bobo-Dioulasso, à la périphérie Ouest de Ouagadougou, avant le péage, à gauche.

Qu’y aura-t-il au programme de la première du Grand déstockage ?

L’exposition de toutes sortes d’articles est l’activité phare. Le lieu est ouvert à tout commerçant qui voudrait vendre ou se faire un stock. Mais d’ores et déjà, nous avons contacté un certain nombre de grands magasins qui viendront exposer leurs articles. Sur l’aire de l’exposition, nous avons prévu un espace restauration pour que les visiteurs puissent joindre l’utile à l’agréable et un espace de jeux pour enfants. Il y aura aussi ce que nous appelons « Vide grenier ». Ceci-ci consiste à collecter, auprès des familles, toute sorte de biens toujours utilisables et dont elles n’ont plus besoin et que nous revendrons afin de pourvoir à des besoins de lait et de vivres exprimés par un certain nombre d’orphelinats. Dans ce sens, une tombola est au menu. Ce sera la contribution des sponsors au Vide grenier. Ces derniers, au lieu de débourser de l’argent, donneront des gadgets que nous utiliserons pour organiser la tombola.

Quels sont les objectifs de la manifestation ?

C’est d’offrir un espace de vente aux tenants de magasins afin qu’ils puissent liquider les vieux stocks et renflouer un peu leurs caisses. C’est corrélativement le lieu pour les consommateurs d’acquérir, à très bas prix les mêmes articles qu’ils trouvent habituellement dans les grandes boutiques. Le 2e objectif est, avec le « Vide grenier », d’aider des personnes démunies.

Le Grand déstockage est justement la liquidation des vieux stocks. Qu’est-il de la qualité des articles qui seront exposés ?

Le déstockage ne veut pas dire vente d’articles de mauvaise qualité. Ceux-ci ont peut-être subi de petits dommages qui n’entament en rien leur qualité ou leur utilité ou ont été stockés depuis trop longtemps auprès du commerçant. Le principe du grand stockage n’est ni des objets gâtés ni de seconde main ni usés. L’avantage offert par la campagne commerciale est que la vente a lieu à prix très réduits. J’invite les populations à venir massivement car c’est une première, c’est en quelque sorte le 1er Black Friday au Burkina Faso.

Interview réalisée par Jean Philibert SOME
Sidwaya.bf



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)