Accueil > Actualité > Les ministres du Commerce approuvent les textes de la Zone de libre-échange (...)
Les ministres du Commerce approuvent les textes de la Zone de libre-échange continental
6 décembre 2017
Version imprimable de cet article

La Zlec fait partie des projets phares de l’agenda 2063 de l’Union africaine. Le but est de supprimer les barrières douanières entre les Etats africains tout en laissant libre cours à chaque pays, d’appliquer sa politique commerciale. La finalité est de doubler le commerce intra-africain avec un profit annuel d’environ 35 milliards de dollars, d’ici 2021.

L’Afrique se dirige vers l’effectivité de la Zone de libre-échange continental (Zlec), cet espace économique attendu pour booster le commerce intra-africain et rendre compétitives, les économies africaines.

Vendredi 1er décembre, les ministres du Commerce du continent ont adopté à Niamey, les textes pour l’effectivité de la Zlec en marge de leur 4ème réunion. Le soir, les textes ont été remis au Président Mahamadou Issoufou par une délégation des participants. Ils seront envoyés au Comité spécial des ministres de la Justice pour approbation. Ensuite, ce sera le tour de la Commission de l’Union africaine de recommander son adoption à la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine qui se tiendra en janvier prochain.

Les textes votés par les ministres africains du Commerce concernent le projet d’accord établissant la Zlec et les projets de protocole sur le commerce des marchandises et les services. C’est en début d’année que l’Union africaine a décidé d’accélérer la mise en place de la Zlec avec pour objectif de la rendre effective avant la fin de l’année 2017. Pour ce faire, le Président nigérien nommé par ses pairs pour conduire ce processus a présenté en juillet dernier, un rapport sur l’état d’avancement des discussions. Si entre temps, le taux d’ouverture des marchés constituait une légère discorde entre les Etats membres, les visites de travail de Mahamadou Issoufou dans les pays réticents, semblent avoir convaincu.

Pour rappel, la Zlec fait partie des projets phares de l’agenda 2063 de l’Union africaine. Le but est de supprimer les barrières douanières entre les Etats africains tout en laissant libre cours à chaque pays, d’appliquer sa politique commerciale. La finalité est de doubler le commerce intra-africain avec un profit annuel d’environ 35 milliards de dollars, d’ici 2021.

Guevanis DOH
Niameyetles2jours.com/



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)