Accueil > Actualité > L’éclipse lunaire totale du 27 juillet 2018 sera la plus longue éclipse de (...)
L’éclipse lunaire totale du 27 juillet 2018 sera la plus longue éclipse de Lune du 21e siècle
10 juillet 2018
Version imprimable de cet article

Dans quelques jours, un évènement fascinant animera la nuit d’une grande partie de l’Humanité : la plus longue éclipse de Lune du siècle ! Visible au moins partiellement en Europe et en Afrique, le phénomène s’accompagnera d’une apparition tout aussi hors du commun : une magnifique “Lune rousse”.

Cet été 2018 se révèle décidément particulièrement riche en évènements astronomiques remarquables ! Alors que Mars brillera comme rarement dans le ciel nocturne jusqu’à la toute fin du mois de juillet, la Lune nous prépare elle-aussi un remarquable spectacle, avec rien de moins que la plus longue éclipse totale lunaire du 21e siècle…

L’évènement aura lieu dans la nuit du 27 au 28 juillet, comme l’annonce le site EarthSky, et devrait durer très précisément une heure et quarante-trois minutes dans sa phase de totalité. Un spectacle rare auquel une bonne partie de l’Humanité aura le privilège d’assister. : Asiatiques, Australiens, ou encore bon nombre d’Africains. Bref, tous les chanceux résidant entre le 180e méridien et l’Est du Méridien de Greenwich.

Une éclipse lunaire c’est quoi ?

Ce type de phénomène survient lorsque l’alignement entre le Soleil, la Terre et la Lune est optimal et que notre satellite vient se placer dans la zone d’ombre produite par notre planète. On parle d’éclipse totale quand 100% du disque est masqué, sinon elle est partielle. La prochaine sera une éclipse totale et l’évènement va se révéler plus exceptionnel encore, grâce à la position très particulière que présentera la Lune : exactement dans la zone d’ombre la plus sombre produite par la Terre.
“Ce qui contrôle la durée de l’éclipse lunaire est la position de la Lune lorsqu’elle passe au travers de l’ombre terrestre”, explique Noah Petro du Goddard Space Flight Center de la NASA, basé dans le Maryland, aux États-Unis. Au total, le phénomène qui démarrera et s’achèvera par une éclipse partielle durera ainsi quatre heures. La phase de totalité en elle-même, perdurera durant une heure et 43 minutes. Soit suffisamment de temps pour l’observer !

Outre la durée extraordinaire du spectacle, l’aspect de la Lune devrait également se révéler surprenant. Notre satellite naturel se parera en effet d’une somptueuse teinte rougeâtre, pour apparaître à nos yeux sous ses plus beaux atours : ceux de la “Lune rousse”, également surnommé “Lune de sang”. Lors de ses éclipses, la Lune reçoit en effet uniquement une partie du spectre lumineux émis par le soleil : la lumière diffusée par l’atmosphère, teintée uniquement de rouge.

La teinte cuivrée est généralement plus ou moins prononcée en fonction des conditions, offrant une palette de tons assez remarquable. Un phénomène comparable peut également se produire en dehors des périodes d’éclipse, lorsque la Lune se situe en position basse par rapport à l’horizon. Dans cette configuration, la lumière du soleil est en effet filtrée de la même façon lors de sa traversée de l’atmosphère terrestre.

Comment observer l’éclipse lunaire ?

Selon les spécialistes, l’éclipse lunaire totale se produira dans la soirée et nuit du 27 au 28 juillet. L’éclipse démarrera à 17H14 GMT (19H14 heure française) et s’achèvera à 23H28 GMT (1H28), avec un maximum atteint autour de 20H21 GMT (22H21). La phase de totalité en elle-même s’étendra de 19H30 à 21H13 (de 21H30 à 23H13 heure française).

Le phénomène sera visible dans sa totalité dans une grande partie du monde : en Afrique de l’Est et en Asie centrale. En revanche, l’Europe, l’Afrique de l’Ouest, l’Amérique du Sud, l’Asie de l’Est et l’Australie n’assisteront que partiellement au spectacle. en Amérique, en Afrique et depuis le Moyen-Orient. En Amérique du Nord, par contre, l’éclipse ne sera pas du tout visible puisqu’il fera jour à ce moment-là.
Si vous vous trouvez dans la bonne zone, nul besoin de lunettes pour admirer cette lune “voilée” : les éclipses lunaires ne sont pas dangereuses pour les yeux, à la différence des éclipses solaires. Des jumelles ou un télescope peuvent cependant aider à mieux apprécier le spectacle. Côté lieu, il est bien entendu conseillé de choisir un endroit au ciel dégagé, loin des lumières urbaines, en espérant que la météo soit clémente et ne masque pas le phénomène.
Dans le cas contraire, il sera toujours possible de suivre l’évènement en direct sur des sites tels que Virtual Telescope.

Patience avant le prochain épisode !

Chaque année, environ deux éclipses lunaires, partielle, pénombre ou totale, se produisent. La dernière remontant au 31 janvier 2018, celle du 27 juillet sera ainsi la seconde et dernière de l’année. Elle s’illustrera toutefois suffisamment par sa durée pour mériter le coup d’œil, d’autant plus lorsque l’on sait qu’un tel phénomène ne se reproduira pas avant le 21 janvier 2019.

Ce jour-là, il s’agira encore d’une éclipse totale qui sera notamment visible depuis l’Amérique du Nord, et de manière encore plus privilégiée pour les résidents de la côte Ouest. Le phénomène ne devrait en revanche durer “qu’une” soixantaine de minutes et ne sera que partiellement visible en France et en Europe… Bien loin de l’éclipse du siècle qui s’annonce d’ici la fin du mois et qui se couplera à l’observation de Mars !
Entre Mars et la Lune, difficile de choisir… Il se pourrait donc bien que, pour les astronomes du monde entier, les nuits prochaines soient blanches, et ce, malgré l’obscurité !

Source : Maxisciences



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)