Rechercher le contact d'une entreprise
  Actualité
Pôle de croissance du Sahel : Une mise de 50 milliards de F CFA
Les assises nationales sur le pôle de croissance du Sahel (PCS) se tiennent à Dori, chef-lieu de la région, les 24 et 25 juillet 2014. Les 48 heures de travaux permettront de déterminer les (...)
Les opérations interbancaires de l’UEMOA sous la barre des 147 milliards FCFA
Les opérations interbancaires de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) enregistrées durant la semaine du 8 au 14 juillet 2014, ont vu leur niveau s’inscrire en-dessous des 147 (...)
Forum Forbes Afrique 2014 : les organisateurs édifient la presse
À quelques heures de la tenue du Forum Forbes Afrique 2014, le président du conseil d’administration du magazine Forbes, Sylvain Lekaka, a tenu à fixer la presse, invitée à couvrir l’événement qui (...)
 Lettre d'information
Inscrivez vous à notre lettre d'information pour recevoir l'actualité de l'entreprise et nos astuces au quotidien
Votre E-Mail:
  L'interview - portrait de la semaine


 Publicité



 Publicité

 Nous suivre sur Facebook



  Publicité

Accueil du site > Actualité > Urbanisation : La municipalité explique le nouveau découpage de Ouagadougou à (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail Enregistrer au format PDF  

Urbanisation : La municipalité explique le nouveau découpage de Ouagadougou à la population

dimanche 15 janvier 2012, par Burkinapmepmi.com

La commune de Ouagadougou s’est agrandie suite à son redécoupage administratif adopté le 22 décembre 2009 par l’Assemblée nationale. Elle passe de 5 à 12 arrondissements et de 30 à 55 secteurs. Une campagne d’information sur ce redécoupage a été lancée ce 13 janvier dans le 6e arrondissement au secteur 17 de Ouagadougou en direction des populations.

La ville de Ouagadougou est passée de 5 à 12 arrondissements. Pour permettre aux populations de s’approprier cette nouvelle configuration de la ville, une campagne d’information a été lancée vendredi 13 janvier dans ce sens. Pour Simon COMPAORE, maire de la commune de Ouagadougou, « La conquête d’une ville sure et agréable à vivre passe nécessairement par la maîtrise de l’espace. »

Cette proximité contribuera à imprimer une certaine lisibilité aux actions de l’exécutif municipal tout en permettant de mieux cibler les priorités des populations a relevé le maire de la capitale. Le projet de redécoupage répond au souci d’instituer un équilibre entre les entités géographiques et les effectifs des populations selon Simon COMPAORE. Pour le ministre délégué aux collectivités territoriales, Toussaint Abel COULIBALY, qui a procédé au lancement officiel de cette campagne d’information, « Ouagadougou avec 12 arrondissements devient plus apte à répondre aux attentes des populations. » Il a par ailleurs invité les citoyens à accompagner les municipalités dans cet exercice. Avec une superficie estimée à 54 400 ha, la population actuelle de Ouagadougou gravite autour de 2 millions d’habitants. Avec le nouveau découpage, une nouvelle organisation administrative permettra désormais aux citoyens d’être plus proches de l’administration décentralisée. La capitale burkinabè était organisée en 5 arrondissements, 30 secteurs et 17 villages rattachés. Aujourd’hui, elle est structurée en 12 arrondissements, 55 secteurs qui intègrent les 17 villages. Très prochainement, une même campagne d’information sera lancée à Bobo-Dioulasso, 2e ville du pays.

Harouna MARE

RTB



ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE
  1. Pôle de croissance du Sahel : Une mise de 50 milliards de F CFA
  2. Les opérations interbancaires de l’UEMOA sous la barre des 147 milliards FCFA
  3. Forum Forbes Afrique 2014 : les organisateurs édifient la presse
  4. Pour Carlos Slim, l’avenir est à la semaine de trois jours
  5. Forum Forbes Afrique : bancarisation, surliquidité bancaire et financement des économies
  6. Le dépôt de Bingo à l’épreuve du « feu »
  7. Les nouvelles conditions de création d’une SARL expliquées aux opérateurs économiques de la région des Hauts-Bassins
  8. Mali : Depuis hier, plusieurs promoteurs d’écoles privées interpellés par la BIJ
  9. Les ministres africains de l’emploi se concertent sur l’emploi-jeunes à Abidjan
  10. Une foire agricole, commerciale, industrielle et gastronomique se tient bientôt à Bouaké