Rechercher le contact d'une entreprise
  Actualité
Le Président du Faso satisfait des résultats du forum des investisseurs à Singapour
Au soir de l’ouverture du forum des investisseurs privés du Burkina Faso à Singapour, le 24 avril 2014, les chefs d’entreprises burkinabè ont fait le point de la première journée d’entretiens avec les (...)
Le président du Faso appelle à un partenariat gagnant-gagnant avec Singapour
Le chef de l’Etat burkinabè, Blaise Compaoré, a présidé la cérémonie d’ouverture du forum des investisseurs privés du Burkina Faso à Singapour, le 24 avril 2014, en présence d’un parterre de chefs (...)
Airtel promet de renforcer ses activités sociales au Burkina
Le chef de l’Etat burkinabè, Blaise Compaoré, a accordé, le 24 avril 2014 à Singapour, une audience à la Présidente directrice générale (PDG) du groupe Singtel, Chua Sock Koong, partenaire de la compagnie (...)
 Lettre d'information
Inscrivez vous à notre lettre d'information pour recevoir l'actualité de l'entreprise et nos astuces au quotidien
Votre E-Mail:


 Publicité



  Forum de l'entreprise

Posez vos questions ou participez au débat ici
 Publicité

 Nous suivre sur Facebook



  Publicité

Accueil du site > Actualité > Urbanisation : La municipalité explique le nouveau découpage de Ouagadougou à (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail Enregistrer au format PDF  

Urbanisation : La municipalité explique le nouveau découpage de Ouagadougou à la population

dimanche 15 janvier 2012, par Burkinapmepmi.com

La commune de Ouagadougou s’est agrandie suite à son redécoupage administratif adopté le 22 décembre 2009 par l’Assemblée nationale. Elle passe de 5 à 12 arrondissements et de 30 à 55 secteurs. Une campagne d’information sur ce redécoupage a été lancée ce 13 janvier dans le 6e arrondissement au secteur 17 de Ouagadougou en direction des populations.

La ville de Ouagadougou est passée de 5 à 12 arrondissements. Pour permettre aux populations de s’approprier cette nouvelle configuration de la ville, une campagne d’information a été lancée vendredi 13 janvier dans ce sens. Pour Simon COMPAORE, maire de la commune de Ouagadougou, « La conquête d’une ville sure et agréable à vivre passe nécessairement par la maîtrise de l’espace. »

Cette proximité contribuera à imprimer une certaine lisibilité aux actions de l’exécutif municipal tout en permettant de mieux cibler les priorités des populations a relevé le maire de la capitale. Le projet de redécoupage répond au souci d’instituer un équilibre entre les entités géographiques et les effectifs des populations selon Simon COMPAORE. Pour le ministre délégué aux collectivités territoriales, Toussaint Abel COULIBALY, qui a procédé au lancement officiel de cette campagne d’information, « Ouagadougou avec 12 arrondissements devient plus apte à répondre aux attentes des populations. » Il a par ailleurs invité les citoyens à accompagner les municipalités dans cet exercice. Avec une superficie estimée à 54 400 ha, la population actuelle de Ouagadougou gravite autour de 2 millions d’habitants. Avec le nouveau découpage, une nouvelle organisation administrative permettra désormais aux citoyens d’être plus proches de l’administration décentralisée. La capitale burkinabè était organisée en 5 arrondissements, 30 secteurs et 17 villages rattachés. Aujourd’hui, elle est structurée en 12 arrondissements, 55 secteurs qui intègrent les 17 villages. Très prochainement, une même campagne d’information sera lancée à Bobo-Dioulasso, 2e ville du pays.

Harouna MARE

RTB



ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE
  1. Le Président du Faso satisfait des résultats du forum des investisseurs à Singapour
  2. Le président du Faso appelle à un partenariat gagnant-gagnant avec Singapour
  3. Airtel promet de renforcer ses activités sociales au Burkina
  4. La nouvelle directrice Afrique de Western Union doit relever le défi de la baisse des frais de transfert
  5. Le nouveau billet sécurisé de 100 dollars présenté aux agents de la BCEAO
  6. Téléphonie Mobile au Burkina : 5,8 milliards d’amende pour les trois opérateurs
  7. La Banque de développement de Zambie investit 47 millions d’euros pour stimuler l’octroi de prêts aux PME
  8. L’orpaillage, l’autre plaie du secteur minier au Burkina
  9. Les médias sociaux au service d’une nouvelle image de l’agriculture en Afrique
  10. Ministère en charge du travail : Un projet de décret sur l’expertise nationale adopté