Rechercher le contact d'une entreprise
  Actualité
Civisme fiscal : le Ministère en charge des droits humains sensibilise les acteurs économiques
Le Ministère des droits humains et de la promotion civique organise, les 18 et 19 août 2014 à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso, un atelier-pilote de formation des acteurs économiques sur le civisme (...)
Banque BICIM-Mali : Une scandaleuse affaire de 800 millions fait bruit !
Hamadoun Boré, directeur commercial-entreprise de la banque BICIM est derrière les barreaux. A l’origine, le détournement d’une somme de 800 millions de Fcfa par le comptable de la société ‘’Cissé (...)
Casablanca Finance City, une plateforme au rayonnement international
Lancé il y a à peine 4 ans, le hub économique et financier dédié à l’Afrique, Casablanca Finance City, est déjà parvenu à l’âge de raison. La plateforme est désormais positionnée sur la carte mondiale des (...)
 Lettre d'information
Inscrivez vous à notre lettre d'information pour recevoir l'actualité de l'entreprise et nos astuces au quotidien
Votre E-Mail:
  L'interview - portrait de la semaine


 Publicité

  Publi-Reportage / L'Entreprise du mois


 Publicité

 Nous suivre sur Facebook



  Publicité

Accueil du site > Espace entreprise> Droit - Fiscalité - Douane - Social > CNSS : Les obligations financières de l’employeur

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail Enregistrer au format PDF  

CNSS : Les obligations financières de l’employeur

mercredi 31 juillet 2013, par Burkinapmepmi.com (Date de rédaction antérieure : 1er janvier 2010).

1°) L’employeur a l’obligation de régler à la CNSS les cotisations dues.

Les cotisations comprennent une part patronale égale à 16% de l’assiette de cotisation et une part travailleur égale à 5,5% de l’assiette soit au total 21,5%. 2°) L’employeur doit procéder à une retenue à la source sur son salaire de la quote part due par l’employé.

3°) L’employeur a la charge du reversement des cotisations à la CNSS dans les délais prescrits :

- 15 jours après la fin du mois pour les cotisants mensuels.

- 30 jours après la fin du trimestre pour les cotisants trimestriels.

Source : CNSS



ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE
  1. Juridique des Affaires : La conséquence du refus de répondre à une demande d’explication par un salarié
  2. Le Marketing et la loi
  3. Harcèlement sexuel ou moral : des supérieurs hiérarchiques en pleine souffrance ?
  4. Ce contrat que je signe est-il valide ?
  5. Le Juridique des Affaires : Quel salarié est dit vulnérable et mérite-t-il protection spéciale ?
  6. Le Juridique des Affaires : La pratique professionnelle de la retenue de garantie dans l’exécution des marchés publics ou privés.
  7. Le Juridique des Affaires : Le nantissement de compte bancaire en droit OHADA
  8. Le Juridique des Affaires : Le nantissement de créance en droit OHADA
  9. Le Juridique des Affaires : Comprendre la notion du nantissement des meubles incorporels en droit OHADA
  10. Le Juridique des Affaires : comprendre la notion d’accident du travail