Accueil > Espace emploi> Outils - astuces emploi - infos utiles > Faites-vous l’erreur de vouloir convaincre un employeur pour un entretien (...)
Faites-vous l’erreur de vouloir convaincre un employeur pour un entretien d’embauche ?
30 juin 2014

Aimeriez-vous être différent des autres candidats ? Alors soyez différent par votre façon d’être en vous intéressant à l’employeur, en ayant hâte d’être avec lui, en comprenant les défis qu’ils vivent, en étant compatissant, en étant honnête, en étant sincère, en étant juste et en étant joyeux.

Aimeriez-vous être différent des autres candidats pour un entretien d’embauche concernant un emploi et ainsi augmenter vos chances de l’obtenir ? Êtes-vous trop attaché à obtenir un emploi et ainsi oublier ce qui compte le plus dans le processus de sélection ?

Ne trouvez-vous pas que les conseils pour obtenir un emploi se ressemblent tous et mettent souvent l’importance sur ce que vous devez faire ou ne pas faire afin de convaincre un employeur de vous embaucher ?

Quand vous décidez d’acheter quelque chose, aimez-vous cela quand un vendeur tente de vous convaincre ? Est-ce que votre décision d’acheter est bien souvent prise au niveau de votre feeling, de votre sentiment d’être en relation avec le vendeur ?

Est-ce que votre but est de convaincre quelqu’un ? Si c’est cela, alors ce qui vous intéresse est uniquement votre intérêt d’obtenir un emploi et non l’intérêt de l’employeur aussi. Il y a une division dans la relation.

Pour s’intéresser à un employeur, vous n’avez rien à faire, mais à "être". Voilà ce que je propose dans cet article. Unir dans la relation, car un entretien d’embauche est uniquement cela, une relation.

Et lorsque quelqu’un est bien dans une relation, alors les décisions tournent bien souvent à l’avantage de celui qui crée ce bien-être.

Avez-vous certaines angoisses avant de passer un entretien d’embauche ?

Ça y est ! Vous avez un entretien d’embauche pour un emploi et une certaine angoisse se manifeste. Connaissez-vous la cause véritable qui a créé ce sentiment inconfortable ?

Probablement que vous avez une crainte de ne pas obtenir cet emploi, de ne pas bien répondre aux questions, que d’autres candidats soient meilleurs que vous ou que l’employeur ne s’intéresse pas à vous.

Voilà pourquoi vous avez ces angoisses, ces craintes. Vous n’avez aucun contrôle sur la décision finale concernant le choix du candidat pour l’emploi.

Et la cause profonde de ces angoisses est que vous êtes séparé avec l’employeur, sans vous en rendre compte, en cherchant uniquement à obtenir ce que vous convoitez, sans égards à ses intérêts également.

Croyez-vous que tous les autres candidats sont ainsi dans leur relation ? Sans aucun doute pour moi.

Que pouvez-vous faire pour remédier à cela ? En fait, vous n’avez rien à faire et je ne blague pas. Vous avez surtout à être, voilà le secret.

Le seul contrôle que vous avez est votre attitude dans la relation

Bonne nouvelle, vous avez un contrôle sur vos états d’être en relation avec l’employeur... et ces états d’être peuvent créer beaucoup plus d’impact que vos qualifications, vos expériences ou votre éducation, qui se ressemblent beaucoup entre les candidats.

Aimeriez-vous être différent des autres candidats ? Alors soyez différent par votre façon d’être en vous intéressant à l’employeur, en ayant hâte d’être avec lui, en comprenant les défis qu’ils vivent, en étant compatissant, en étant honnête, en étant sincère, en étant juste et en étant joyeux.

Êtes-vous différent des autres candidats ?

Vous savez que pour vous faire remarquer de l’employeur, vous devez être différent des autres candidats, mais l’êtes-vous réellement ? Que veut dire être différent ? N’est-ce pas un état d’être ? Pouvez-vous "faire différent" ?

Ce que vous avez de différent n’est pas dans ce que vous faites, mais bien dans ce que vous êtes en relation avec le recruteur. Comprenez-vous cela ? Vous pouvez être en concurrence avec 25 candidats pour un emploi, mais c’est votre attitude à créer du bien-être dans la relation qui va déterminer le choix de l’employeur.

Son choix se base presque exclusivement sur ce qu’il sent dans sa relation avec vous. Bien que de nombreuses personnes puissent dire que vos réponses soient les critères importants. Cela n’est pas vrai, car les gens décident, sans s’en rendre compte, selon leur sentiment. Mais pour bien paraître au devant des autres, ils vont dire que c’est par la raison.

Ce n’est pas non plus votre CV qui va déterminer ce choix, sinon il ne serait pas nécessaire de faire des entretiens d’embauche. Les questions seront presque les mêmes pour chaque candidats, par contre, ce sont vos réactions qui seront déterminantes et ce sont les sentiments du recruteur qui seront décisifs.

Qu’aimeriez-vous créer dans le cœur du recruteur ? Des sentiments agréables, joyeux et libres ? Si vous n’êtes pas conscient de cela, alors il y a de forte chance que votre entretien soit aussi monotone et sans grand intérêt, tout comme les autres candidats.

Avez-vous peur de ne pas savoir quoi répondre durant l’entretien d’embauche ?

De nombreuses personnes cherchent à se préparer en apprenant de nombreuses questions et réponses d’avance. Est-ce que ce genre de préparation est un signe d’une personne qui a peur, donc un manque de confiance en elle, quand une situation inconfortable se présentera ? Pouvez-vous être honnête ici ?

Pourquoi ne pas vous préparer à créer du bien-être au lieu de vouloir à tout prix, vous protéger des situations inconfortables que vous pouvez vivre ? Êtes-vous uniquement concentrer sur vos désirs en cherchant à faire quelque chose ?

Vous aimeriez créer une bonne impression ? Alors ne soyez pas comme une machine, mais vulnérable quand vous ne savez pas quelque chose. L’honnêteté et la sincérité ont plus d’importance que 10 ans d’expérience à faire la même chose.

Quand une question comme "pourquoi choisir notre entreprise" se présente, pourquoi ne pas être honnête et répondre, par exemple, de cette façon : "je ne sais pas encore ce que votre entreprise a de différent des autres, mais actuellement je suis en train de le découvrir dans cet entretien avec vous". Et offrir un petit sourire aimable qui va toucher le cœur du recruteur.

La véritable confiance s’observe quand vous êtes dans une zone d’inconfort !

Pourquoi cherchez-vous à vous préparer à faire face aux nombreuses questions qui pourraient vous embêter ? Ce ne sont pas vos réponses qui prouvent votre confiance, mais votre attitude pendant une situation inconfortable.

Vous aurez assurément une occasion inconfortable pendant l’entretien, c’est à ce moment que vous démontrerez votre véritable confiance et que l’employeur verra la différence parmi les candidats.

Comment s’assurer d’être différent des autres et augmenter vos chances d’embauche ?

N’est-il pas plus sage de comprendre la relation, de s’intéresser aux autres et être d’une attitude compatissante envers ceux qui auront à prendre une décision ?

Vous savez que les 5 premières minutes sont cruciales et l’employeur se fait une idée, une impression rapide sur votre langage verbal et corporel. Ainsi, pourquoi ne pas être accueillant avec eux dès le début ?

Pourquoi ne pas leur donner la main en leur disant "j’avais hâte de vous voir", tout en souriant. Vous serez surpris des résultats, car à chaque fois que je le fais, de magnifiques relations se produisent.

Qu’est-ce qui vous fait plaisir de l’attitude de quelqu’un qui arrive chez-vous ? Les réponses ne sont-elles pas les mêmes que l’employeur ?

Ce qui compte durant l’entretien n’est pas d’obtenir l’emploi, mais ce que vous pouvez offrir à l’employeur, donc d’être attentif à ce qui l’intéresse, ce qui intéresse le recruteur.

Pour se faire, quand vous répondez à une question, vous pouvez quelque fois à la fin, poser une question ou affirmer quelque chose d’intéressant afin de faire prendre conscience au recruteur que vous avez de l’intérêt pour lui.

Par exemple :

- Vous savez, ce qui m’intéresse, n’est pas d’obtenir l’emploi, mais bien que vous trouvez le candidat qui possède les critères recherchés. J’aimerais bien les connaître, mais pas maintenant, car je veux répondre avec une honnêteté absolue.
- Combien de nouveaux postes sont actuellement ouverts ? Croyez-vous augmenter ce nombre ? Donc, si je comprends bien, vous êtes en plein croissance ? Ou vous êtes à la fin de votre processus d’embauche ?
- J’avoue que je me sens inconfortable, en dehors de ma zone de confort, à passer un entretien avec vous, mais en vous le déclarant, cela me permet d’être plus à l’aise immédiatement.
- Je n’ai jamais été recruteur, ce travail doit comporter certains défis qu’on ne peut imaginer. Est-ce que je me trompe ?
- Si je n’obtenais pas cet emploi, pourriez-vous aimablement m’expliquer ce qu’il me manquait ?

Mais avant de poser une question, vous devez absolument leur demander leur permission afin de ne pas être maître de l’entretien d’embauche. "Puis-je poser une question maintenant ou vous préférez un autre moment ?"

Ne jamais avoir d’attentes concernant un résultat précis

Une des choses qui empoisonne le plus nos existence est celle de vivre en ayant des attentes d’obtenir un résultat particulier.

Trop de gens vivent en mesurant leur accomplissement à faire par des objectifs mesurables dans des situations où ils n’ont aucun contrôle des résultats.

Certes, nous pouvons nous engager à faire quelque chose, car cela est en fonction d’un but à offrir, à créer continuellement, mais les objectifs visés qui dépendent des autres provoquent des conséquences désagréables dans nos relations, lorsqu’ils ne sont pas obtenus.

Par conséquent, vous n’avez aucun contrôle sur la décision d’obtenir un emploi particulier. Mais vous avez le contrôle de votre attitude dans les relations ainsi que des engagements à faire pour tenter d’obtenir des entretiens d’embauche.

Ce qui compte est d’être attentif au processus et non d’être attaché au résultat.

Vivre sa vie sans attentes est un très grand bien

Claude Lasanté | Relationplus.org
Auteur entrepreneur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web et fondateur d’entreprise. C’est la vérité qui libère et non les efforts qu’on fait pour se libérer. Claude Lasanté




DE LA MÊME RUBRIQUE...




FINANCES

Devises
Matières Premières

Cours des matières premières fournis par Investing.com France.
Bourses (BRVM)